Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Supérieur de Formation de l'Enseignement CatholiqueISFEC Aquitaine

Au collège sainte Anne du Bouscat : EPI et projet Européen

Le collège Sainte-Anne au Bouscat a mené un projet européen Action clé 2 qui s’intitule Mini-MOOC.
L’objectif est de faire créer un MOOC par les élèves de ce collège et du 1er collège de Trikala en Grèce, un kit de base de la culture de chaque pays.

Ce projet, par les démarches pédagogiques mises en œuvre, répond à la réforme des collèges et constitue un premier EPI… européen !

Il a permis aux élèves d’acquérir les connaissances et les compétences attendues à leur niveau de scolarité, mais aussi de travailler en interdisciplinarité et en groupe et d’acquérir ainsi de nouvelles compétences.

EDUSCOL rappelle les caractéristiques essentielles des EPI ; le projet Mini-MOOC les met en œuvre conformément à sa thématique.
« Les EPI sont des moments privilégiés pour mettre en œuvre de nouvelles façons d'apprendre et de travailler les contenus des programmes. (…) Les nouveaux EPI seront une modalité explicite de mise en œuvre des programmes dans lesquels ils sont définis.»

  • Le projet Mini-MOOC porte sur les cultures grecque et française : il a permis aux élèves d’aborder les œuvres inscrites aux programmes de littérature et l’histoire des deux pays.
  • Alliant travail écrit et travail oral, les élèves ont développé des compétences dans ces deux domaines. Comme le travail final était destiné à être publié, la motivation des élèves a été plus grande que pour les travaux faits d’habitude en classe.

 

« Les EPI et leurs huit thématiques de travail, définis dans les programmes, sont pris en charge par les enseignants de toutes les matières de façon interdisciplinaire. »

  • L’approche choisie dans ce projet a été interdisciplinaire : elle a lié littérature, histoire, musique. Les enseignants de ces disciplines ont travaillé ensemble à la réalisation de ce MOOC. Les TIC ont été utilisées en continu également : le projet a sollicité le développement de compétences en recherche de l’information sur internet, traitement de texte, réalisation de vidéos et incrustation d’images sur fond vert.

 

« Les enseignants définiront en équipe les contenus des cours. »

  • Les programmes européens, dans le cadre qui leur est donné, s’ouvrent à une grande diversité de thématiques : dans le domaine scolaire, leur contenu est défini en lien avec les programmes scolaires et les enseignants de plusieurs disciplines peuvent y contribuer. La réalisation de ce projet s’est faite durant les heures de cours, comme cela est demandé pour les EPI. Cela a permis de travailler différemment, de façon plus vivante, les différentes disciplines.

« Le travail sur ces thèmes aboutira à la réalisation d'un projet incluant une réalisation concrète, individuelle ou collective. »

  • La production finale est donc un mini-MOOC. Il est déterminant pour la motivation des élèves que le projet aboutisse à un objet défini, publiable. En effet, ceci donne sens aux exigences des enseignants concernant la qualité de la langue, la clarté de la présentation,… Les élèves savent que leur MOOC sera suivi par un large public d’Européens, puisqu’il figurera sur la plateforme de cours Udemy.

 

« Les EPI doivent aussi contribuer de façon concrète à la mise en œuvre au collège des trois parcours éducatifs : le parcours citoyen, le parcours d'éducation artistique et culturelle (PEAC) et le parcours avenir. »

  • Le projet Mini-MOOC a développé chez les élèves de nombreuses compétences, au-delà même de celles qui avaient été ciblées au début.
  • Le travail en groupe et une prise de conscience par les élèves de leur rôle : les élèves ont travaillé en groupe, dans leur propre classe et en groupe européen avec des élèves grecs. Ils ont acquis de nouvelles compétences, se sont réparti les rôles et ont identifié quels étaient leurs points forts et leurs points à améliorer. Tel un s’est révélé avoir une attitude de leader, tel autre s’est rendu compte qu’il était capable de donner des idées au groupe, tel autre qu’il n’avait guère d’idées mais savait très bien réaliser celles des autres, ... Cette connaissance de soi est très importante pour l’orientation à venir.
  • Les compétences de communication et la confiance en soi : la présentation de ce projet a d’autres classes et lors d’événements a développé la capacité à produire des discours longs, la capacité à argumenter ; la confiance en soi des élèves prenant la parole à l’oral s’est accrue au fil des mois.
  • La citoyenneté : le projet a conduit chaque classe mieux connaître les oeuvres essentielles dans leur culture et dans celle de l’autre peuple : par cette réflexion, s’est mise en place une conscience de leur culture et une ouverture à l’Autre, de la citoyenneté constituée par l’identité et l’altérité. La dimension historique du Mini-MOOC a permis également aux élèves de comprendre ce qu’avait vécu chaque peuple et de l’ impact que cela pouvait avoir sur sa façon de penser.

 

L’enthousiasme des élèves a été grand pour ce projet qui a constitué pour eux un premier EPI. Aux termes de deux ans, les avantages sont indiscutables et établissement et enseignants sont prêts à renouveler cette approche innovante… au sein de la réforme ou de nouveaux projets européens !

 

Actions sur le document